Accentuer la synergie entre territoires et acteurs du RITA pour assurer la transition
agro-écologique dans l’outre-mer

SOLICAZ est membre du consortium du projet TransAgriDom. Le projet associe 19 structures de la recherche, de l’expérimentation et de l’enseignement qui collaborent dans le cadre de groupes opérationnels du PEI (partenariat européen pour l’innovation) et d’actions du plan Ecophyto 2.

Le but de ce projet est de favoriser le partage de connaissances, d’expériences et de bonnes pratiques entre les différents acteurs de l’outre-mer français pour accélérer la transition agroécologique.

OBJECTIFS DU PROJET

Z

Renforcer et enrichir les réseaux d’innovation et de transfert agricole en intégrant davantage les acteurs du développement rural ;

Z

Faciliter les échanges, mutualiser les connaissances et les expériences par la mise à disposition d’outils et de formes d’animation adaptés et l’organisation de rencontres tant en terrain tropical que tempéré sur des thématiques d’intérêt partagé ;

Z

Encourager la conception et la mise en application de systèmes de production agricole innovants et de pratiques agronomiques respectueuses de l’environnement ;

Z

Contribuer à la définition des orientations des politiques locales et des programmes d’enseignement par l’apport de connaissances et de besoins issus du terrain, et par l’analyse comparative des programmes régionaux.

TransAgriDom valorise les connaissances produites sur des supports de conseil, de formation et de communication, afin d’accélérer les innovations et leur appropriation par les agriculteurs, pour promouvoir des modes de production plus respectueux des hommes et de leur environnement.

Solicaz met a disposition son expertise pour la gestion de la fertilisation organique des cultures.

Les sols sont au cœur des grands enjeux planétaires pour la sécurité alimentaire. La qualité des sols garantit le maintien de la productivité et est une clé de réussite pour la transition agroécologique. En milieu tropical, et en milieu insulaire particulièrement, la dégradation rapide des sols et la faible disponibilité de terres non cultivées, représentent des contraintes majeures de production.

Cette séries des vidéos ont été réalisés dans le cadre du projet, notre directeur scientifique William Montaigne, aborde les thématiques de la fertilité du sol, des matières organiques et des indicateurs de l’activité biologique du sol.

error: Content is protected !!